Manoir Leliūnai

Architecture

##kontaktai##

##adresas##:

Leliūnai se trouve à 12 km au sud-ouest d'Utena, à l'intersection de l'ancienne autoroute Kaunas-Zarasai-Daugavpils et de la route Skudutiškis-Anykščiai. Ancien manoir de Leliūnai se trouve à un demi kilomètre de cet endroit.
Ce domaine était déjà connu pendant le temps du Grand-Duché de Lituanie. Au XVIIe siècle, les Pomarnackiai l'ont gouverné, après cela, l'Arcimavičiai. En 1788, le propriétaire de la propriété de Leliūnai, Juozas Pomarnackas, a construit une deuxième église en bois de 12x28 m² pour honorer St. Juozapas. C'était en forme de croix, le clocher avait une cloche de signature. De l'extérieur, les murs étaient planté, à l'intérieur il y avait un autel avec saint Joseph avec l'Enfant Jésus. Le clocher en bois avait trois cloches. En 1793, une paroisse a été établie. En 1795, une terre de "valakas" (environ 21 ha) a été donnée à l'église, et la terre s'appelait Starkiškis. En 1794, ils ont commencé à compiler des livres patrimoniaux. La maison d'habitation du manoir à l'époque avait déjà eu une cheminée (apparemment, il y avait encore des domaines sans cheminées). Le domaine avait une chapelle, un plancher de détritus, trois granges, un grenier et une brasserie. Huit familles locales du village de Leliūnai appartenaient au domaine. Quatre familles du Grigaliūnai avaient un nom additionnel de Puodžiūnai. Il y également vécu une veuve Marijona Petronienė avec ses enfants, Simonas et Jurgis Kvikliai, et un nouveau venu Martynas Beikus. Certains inventaires de la succession de Leliūnai, Vilkmergės (actuellement Ukmergė) "pavietas" (unité administrative-territoriale du GDL) datant de 1775 du 03 avril se retrouvent encore. Tous les paysans de la succession ont dû effectuer un travail de corvée 3 jours par semaine, ils ont également effectué 6 travaux généraux, "gvoltus" (travail forcé), ils ont gardé, les femmes ont blanchi, planté, désherbage, cisaillage des moutons, cueillette de champignons, ils ont également recueilli des baies, des noix, etc. Si l'un de ces paysans voulait cultiver dans plus de la moitié des "valakas", il devait informer le manoir et payer un certain montant en vertu de l'accord. Les paysans ne pouvaient plus supporter la pauvreté et l'oppression, seuls ou en groupes, ils s'opposaient aux propriétaires. Le mouvement contre l'abolition du serviteur s'étend du domaine à la succession, y compris le domaine de Leliūnai. Ceci est évident à partir  du message à Vilkmerges (actuellement Ukmergė) "ispravnik" (chef de la police du district) dans lequel le locateur Vladislav Pomarneckis se plaint: "... certains n'ont pas effectué de corvée à un moment donné, causant ainsi des dommages ... . ".
Après la guerre russo-japonaise, les gens ont commencé à se révolter et à se soulever. Le locateur Siziniauskas du manoir de Leliūnai a permis à ses serviteurs d'aller aux réunions de "cicilikai" (socialistes) et les a soutenus. Siziniauskas était le chef des pompiers. En 1865, l'école russe "cerkvinis" (orthodoxe) a été fondée à Leliūnai et, à côté, le propriétaire de la propriété de Leliūnai, Siziniauskas, a établi une école polonaise. Ni l'école russe ni l'école polonaise étaient populaires, un petit nombre d'apprenants y ont assisté, car les paysans ont essayé d'enseigner à leurs enfants à lire et à écrire lituanien. Après que la Lituanie a retrouvé son indépendance, les terres de la succession ont été distribuées aux bénévoles des combats pour l'indépendance et les maisons de vacances. Les propriétaires n'avaient plus d'influence culturelle ou économique sur les gens.
Au fil du temps, l'utilisation et le but de la succession de Leliūnai ont changé. Le bâtiment du manoir est rectangulaire, juste un étage, avec un sous-sol. Le bâtiment a été reconstruit. A l'intérieur, les chambres sont disposées des deux côtés du couloir. Le rez-de-chaussée du bâtiment est construit en pierres avec remplissage en pierre brisée. Le premier étage est en briques rouges. Au cours de la période «kolkhoz», le bureau de la ferme collective Leliūnai a été fondé dans le manoir. Actuellement, le manoir appartient à un propriétaire privé.
Jusqu'à ce jour, un seul immeuble de Leliūnai est resté - le manoir qui, en 1991, le 23 décembre, a été inscrit sur la liste des monuments architecturaux. Il y a aussi des arbres simples et deux étangs du vieux parc original.

##atsiliepimai##

##komentuoti##